Portrait de dirigeant : comment réussir son cliché ?

Expertise
La photo professionnelle d’un dirigeant d’entreprise ne se réalise pas d’un coup de tête, smartphone à la main. Préparation, décor, lumière, pose et expression… les photographes de l’agence RÉA détaillent leurs astuces pour un portrait corporate réussi.

Astuce 1 : Préparer, préparer et préparer son shooting photo

Première étape du photographe professionnel : se renseigner sur son sujet. « Les dirigeants ont généralement peu de temps à nous accorder. En quelques minutes, il faut trouver le décor, la pose et la lumière parfaite. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de venir préparé : repérer les lieux en amont, se renseigner sur le ou la dirigeant(e), sa personnalité, son entreprise, savoir sur quels supports seront utilisées les photos… Toutefois, même dans l’urgence et sans préparation, un photographe expérimenté saura s’adapter », détaille Xavier Popy, photographe de l’agence RÉA.
Grâce à tous ces éléments, le photographe a déjà une idée de la façon dont il va conduire sa séance afin d’obtenir le cliché qui correspond le mieux à la personne portraitisée. « Toute la difficulté de l’exercice consiste à faire en sorte qu’il se passe quelque chose sur le cliché, qu’on sente une personnalité, une originalité, loin de la photo corporate “classique”. Dans le même temps, il faut que le dirigeant se reconnaisse dans son portrait. C’est un équilibre complexe mais c’est cela qui rend le shooting portrait si intéressant », poursuit le photographe professionnel.

Astuce 2 : Le choix d’un décor simple

Souvent choisi au dernier moment, le décor a pourtant son importance dans le portrait d’un(e) dirigeant(e). « Un des écueils les plus courants de l’exercice consiste à sélectionner un décor graphique trop complexe. Mieux vaut se tourner vers un décor plus simple et mieux éclairé, qui évitera les reflets, les contre-jours, etc. Il faut en effet garder à l’esprit que ce qu’on voit à l’œil n’est pas ce que l’on obtient sur la photo », explique Hamilton de Oliveira, lui aussi photographe professionnel au sein de l’agence RÉA.

Hamilton De Oliveira/REA

Astuce 3 : La chasse aux détails

Et l’expert de poursuivre : « Les responsables de la communication ont tendance à vouloir ajouter de nombreux détails symboliques sur le portrait du dirigeant. Un livre ouvert, une tablette, une plante… Ces détails ne sont pas visibles sur la photo et ils ajoutent de la complexité à la composition », prévient Hamilton de Oliveira.

Astuce 4 : Faire confiance à la lumière artificielle

Côté technique, Xavier Popy préfère faire confiance à la lumière artificielle : « Lorsque l’on dispose de peu de temps, comme c’est souvent le cas dans le cadre d’un shooting d’un(e) dirigeant(e), mieux vaut se tourner vers des sources de lumières artificielles connues (flash cobra, réflecteur, projecteur LED…) que l’on installe rapidement et dont on maîtrise l’intensité, la chaleur, la température de couleur, etc. », analyse le photographe.

Xavier Popy/REA

Astuce 5 : Créer une connivence

Durant le shooting, reste à mettre à l’aise le sujet pour obtenir le meilleur résultat, loin des photos corporates « coincées ». Pour y parvenir, chacun a ses propres astuces : « Pour ma part, j’aime discuter avec le/la dirigeant(e), créer du lien et garder le contact visuel en évitant au maximum de regarder sans cesse mon appareil pour vérifier la photo », conseille Xavier Popy. Quant à Hamilton de Oliveira, il préfère ne pas laisser à son sujet trop de temps: « L’idéal consiste à travailler très vite, à ne pas imposer à la personne trop d’attente pour qu’elle soit le plus naturelle possible et que le portrait soit le plus fidèle à sa personnalité tout en ayant une “âme” », conclut le professionnel.

Découvrir également